TCHAD/RCA : heurt militaro-diplomatique entre N’Djamena et Bangui !

Partagez l'infos...

La Junte Militaire au pouvoir au Tchad accuse les Forces armées centrafricaines-FACA d’agression contre un poste avancée à sa frontière avec la RCA au lieu-dit Sourou tuant 01 soldat et 05 grièvement blessés ce 30 Mai 20121 à 5 heures. Cette situation très préoccupante intervient alors que la France accuse la Russie en RCA de piller le sous-sol du pays. Comment deux pays n’ayant au préalable aucun problème peuvent se retrouver sur le pied de guerre ?

La RCA et le Tchad sont sur le pied de guerre le premier est accusé d’avoir violé l’intégrité territoriale du 2nd en tuant un de ses soldats ce dimanche 30 Mai 2021. C’est la quintessence d’un communiqué signé par le Président du Conseil de Transition-CMT, Mahamat Idriss Deby. Celui- a pris à témoin la communauté Internationale de l’agression dont le Tchad a subi de son voisin Centrafricain. Seulement jusqu’à date, les autorités de Bangui n’ont fait aucune déclaration dans ce sens. Cela amène à s’inquiéter de ce silence qui caractérise le pays de Touadera quand on sait que les deux pays entretenaient jusqu’à la survenance de l’incident de très bonnes relations. D’ailleurs le Président Archange Touadera était le seul chef de l’Etat de la Cemac a avoir personnellement fait le déplacement pour N’Djamena lors des obsèques de Idriss Deby Itno en avril dernier. Bien avant, c’est le Maréchal Idriss Itno qui avait assisté à l’investiture récente du président Centrafricain marquant le début de son 2nd mandat en début d’année 2021. Qu’est ce qui pourrait donc justifier un tel acte de la part de Bangui ?

Et Si ce n’était pas les FACA ?

De prime à bord il n’y a rien qui puisse expliquer que les FACA violent le territoire tchadien pour aller agresser un poste avancé de son armée stationnée à Sourou. Mais un groupe de rebelles Centrafricains pouvaient très bien se déguiser en FACA et aller provoquer un pays ami pour provoquer un conflit avec celui-ci pour des intérêts inavoués. Cela peut évidement se comprendre car les Rebelles centrafricains voudraient maintenir le pays dans le chaos et favoriser le pillage des ressources comme cela l’a été depuis que ce pays est en total instabilité depuis plus d’une décennie. La guerre était en fait un prétexte pour essorer le pays de ses richesses. Avec l’arrivée de la Russie en RCA et que le pays est entrain de retrouver son parfait contrôle, il devient la cible de plusieurs accusations douteuses. On l’accuse de e pas respecter les droits de l’homme et maintenant d’attaquer les soldats tchadiens sur leur territoire. Que Cache réellement cette machination ?

La Russie indésirable par la Communauté Internationale en RCA

Que se soient les médias français ou encore l’autorité de Paris, tous sont très amères à l’égard de la Russie et de ses actions en RCA. Les Médias de l’hexagone accuse Moscou de bafouer toutes les règles de droit en RCA en matière de droit de l’homme. Outre ce qui précède, Paris accuse Moscou de pillage des ressources centrafricaine. Pourtant plusieurs observateurs n’ont eu de cesse de déplorer la gestion de la crise centrafricaine en son temps par la France et l’exploitation servile de ce pays d’Afrique Centrale. La France est en désaccord profond avec Bangui sur la présence de la Russie sur le sol centrafricain. Ayant une base militaire au Tchad , et au vue des accords de défense peut participer à une escalade militaire de grande envergure si le Tchad décidait d’entrer en guerre contre la RCA. Ceci étant, la Russie a aussi passé des accords de Défense avec la RCA et donc ce type de solution ne saurait être envisagé, Au de des forces en présence. On peut sans risque de se tromper dire que les relations entre le Tchad et les RCA ont certes pris un coup mais ne sont pas du genre à aboutir à une guerre entre les deux pays frères de la CEMAC.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *