Cameroun : Charles Boyomo Assala Prend congé de L,ESSTIC !

Partagez l'infos...

La nouvelle est tombée ce soir . Le Professeur de rang magistral spécialiste des sciences de la communication dit Adieu à l,Ecole Supérieure des Sciensces et Techniques de l,Information et de la Communication- ESSTIC qu,il dirige depuis 2005. Avec à son actif , plusieurs milliers de jeunes camerounais formés aux métiers de la Communication. Il est donc admis à faire valoir ses droits à la Retraite. L,homme de 65 ans aux nombreuses casquettes , écrivain, politologue , juriste et autres se dit satisfait du travail bien rempli au service de l,Université de Yaoundé 2 et aussi au service de son pays . Il laisse à ce poste sa plus proche collaboratrice precedement Directeur Général Adjoint. Quelques mois avant , il annonçait déjà cela à ses proches. Boyomo Ira t,il vraiment en Retraite ? Le Pr Charles Boyomo Assala , outre les charges académiques qu,il continuera à assurer , soit en conduisant les thèses ou alors en donnant des enseignements magistraux , il est aussi très sollicité dans les universités étrangères surtout Européennes. Mais Charles Boyomo Assala en toute évidence va d’avantage accorder du temps à son Parti le RDPC au Secrétariat à la communication du comité Central , sous sous-commission de la Communication où il assure le Coaching des Communicants et les cybercommunicants dit du Lion aux côtés du Professeur Jacques Fame Ndongo , Secretaire à la Communication et Membre du bureau politique. C,est prévisible car il y a beaucoup de challenges qui attendent ce parti politique dans les mois et les années à venir. Avoir des techniciens du langage comme Le professeur Boyomo est un atout sur lequel le RDPC va certainement s,appuyer avec le Concour de plusieurs autres sphinx de la Communication des organisations politiques du parti du Flambeau . On donc peut donc dire dire que le Professeur Charles Boyomo Assala  » va juste de l,autre Bord  » .

Bertin METSENGUE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *