Cameroun /Régionales ADAMAOUA : RDPC ET UNDP DANS UN DUEL A MORT !

Partagez l'infos...

Le RDPC et l’UNDP, deux formations politiques camerounaises ayant signé une alliance qui approche déjà un quart de siècle ont au cours de cette élection historique mis leur alliance entre parenthèse pour se livrer à duel à « mort » pour le contrôle de la région de l’Adamaoua.

l’EQUILIBRE DES FORCES

La région de l’Adamaoua sera certainement celle qui focalisera l’attention des observateurs avertis de l’environnement politique et de la vitalité de la démocratie au Cameroun. En clair, ce duel a commencé à l’élection municipale de février 2020. Au terme de celle-ci, les deux partis se sont taillé la part du lion avec 275 conseillers municipaux pour l’UNDP 46% et pour le parti du flambeau, le RDPC 316 donc 52.9%. Conscient que le match sera ouvert dans les 05 départements que compte la région château d’eau du Cameroun il est donc clair que la campagne qui se déroule depuis 21 Novembre 2020 ne peut pas être une balade pour le RDPC dans l’Adamaoua.

LES CHIFFRES

Dans le Djerem l’UNDP a 35/66 conseillers alors que le RDPC n’a que 31 conseillers dans le Faro et DEO même scénario le RDPC vient avec 25/100 conseillers alors que l’UNDP se taille la part du Lion avec 75/100 conseillers. Dans le Mayo BANYO, le RDPC avait renversé la tendance avec 56/97 conseillers contre 41/97. Le RDPC avait pris le large dans le Mbere en faisant un Razzia 106/116 l’UNDP n’a que 06 conseillers. Dans la VINA les deux partis étaient au coude à coude le RDPC avec 98 contre 118 pour l’UNDP. Mais en termes de département, l’UNDP part favori sur 3 dans les 05 départements contre 2 sur 5. Les chiffres des municipales reflètent ils la configuration de l’issue du résultat final ? Certainement pas.

Les Chances de chacun !

Logiquement, le RDPC a les moyens de pouvoir prendre le contrôle de l’exécutif régional de l’Adamaoua. Du fait que, l’électorat de l’Adamaoua en majorité des agriculteurs et des éleveurs sont acquis à la cause de l’homme du Renouveau. Il a toujours été plébiscité à un score fleuve dans les différentes consultations dans lesquels il a participé. De plus, le RDPC a un programme mis en place sur le plan National de développement du Cameroun par tous les camerounais et en particulier par les populations de l’Adamaoua. Ce programme, les Grandes opportunités a été déclinées par les candidats RDPC au régional Pour booster le développement Local de l’Adamaoua. En revanche , celui de l’UNDP est méconnu par les populations et semble ne pas avoir l’assentiment des populations. Cela peut jouer en la défaveur du parti de Bello Bouba. Si le choix dans les municipales a été hasardeux et surtout affinitaire dans certains départements, il est fort à parier que cette élections va réserver de nombreuses surprises. Wait and see !

Simon Metsengue

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *