Plan triennal spécial jeunes : La vitesse de croisière

Partagez l'infos...

Plus de 5000 projets reçoivent depuis la semaine dernière leurs financements des mains du ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou.

Le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique est en tournée depuis vendredi 30 octobre 2020 dans les dix régions du Cameroun. C’est à l’effet de procéder à la remise des appuis aux projets retenus dans le cadre du Plan triennal spécial jeunes, décidé par le président de la République. Pour ce démarrage, ce sont les régions du Littoral et du Sud-Ouest qui ont reçu le membre du gouvernement. A Douala et à Buea, les jeunes ont reçu leurs chèques au cours d’une cérémonie solennelle. Des équipements divers pour l’installation de leurs entreprises dans les domaines prioritaires du Plan triennal spécial jeunes leur ont également été remis par Mounouna Foutsou. Il s’agit de l’agriculture, l’industrie, l’artisanat, l’économie numérique et l’innovation technologique. Selon Abdoul-Karim Nassourou, directeur de la promotion économique des jeunes au Minjec, les choses avancent à pas de géant : « En janvier 2017, 38 projets de jeunes issus des dix régions répartis dans les domaines sus-évoqués ont été financés sur fonds propres du ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique, pour une enveloppe globale de 380 millions de francs. A date, près de 5000 projets de jeunes ont déjà reçu leurs financements, pour une enveloppe globale de 10 milliards 228 millions de francs. Aussi, les procédures sont en cours pour le financement de 947 autres projets », a fait savoir le responsable du Minjec, dans son intervention de circonstance sur ce premier bilan du projet. Aux jeunes, Mounouna Foutsou les encourage à continuer à faire de preuve de responsabilité dans leurs domaines respectifs: « Soyez des modèles pour vos pairs qui sont sur vos traces, pour votre environnement immédiat et pour le Cameroun, votre patrie. Mettez-vous au travail, car très bientôt, vous serez appelés à rembourser ces crédits qui vous sont accordés par l’Etat. Faites preuve de patriotisme économique pour que d’autres jeunes puissent aussi bénéficier du même accompagnement à partir du « Revolving Fund » que va générer le remboursement attendu de vous ». Pendant son séjour à Douala, le membre du gouvernement a visité trois jeunes qui ont réussi dans leurs entreprises, ainsi que le site de plus de 3000 hectares mis à la disposition du Minjec pour l’implémentation d’un village pionnier à Sodiko. A Buea, le Minjec a également visité les ex-combattants reconvertis et en resocialisation au Centre de désarmement, de démobilisation et de réinsertion où il a fait un important don pour accompagner les activités socio-économiques des pensionnaires dudit centre. Après ces deux étapes, le Minjec va poursuivre cette opération dans la région du Sud et dans la partie septentrionale, jusqu’au 5 novembre prochain. Cette tournée va prendre fin dans le grand Ouest du Cameroun.
Abdoul AZIZ

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *