CORONA VIRUS : Ne surtout pas baisser les mesures barrières !

Partagez l'infos...

Le gouvernement exhorte les populations à continuer à observer les principales mesures édictées, dans le but de réduire la contamination et la propagation de cette pandémie qui sévit toujours.

Cité parmi les meilleurs élèves pour l’efficacité de sa stratégie nationale de riposte prescrite par le chef de l’Etat, Paul Biya, le Cameroun s’inquiète du relâchement observé sur le terrain ces derniers temps. A la suite du Premier ministre, chef du gouvernement, Chief Dr Joseph Dion Ngute qui s’inquiétait déjà de cette situation il y a deux semaines, c’est le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement qui a tiré la sonnette d’alarme le lundi 2 novembre 2020. Dans ce communiqué, René Emmanuel Sadi rappelle que cette pandémie qui a ébranlé tous les pays du monde à commencer par les plus puissants, continue de semer la mort et la désolation dans le monde entier. D’où cet appel à plus de vigilance pour que tous les acteurs de la chaine de riposte restent mobilisés dans tout le pays. Comme au début de cette croisade, il est demandé à tous les citoyens de continuer à respecter scrupuleusement les principales mesures barrières décidées à l’occasion. Ces mesures qui vont en effet du port obligatoire du masque dans les lieux publics au lavage régulier des mains à l’eau propre ou au gel hydro alcoolique, en passant par la distanciation sociale, doivent être observées par tous, sans exception. Tout ceci, dans le but de se protéger soi-même et protéger son entourage. Car ce virus qui s’est propagé sur la planète à une vitesse supersonique, n’a encore ni vaccin, ni traitement avéré et accepté par tous et dans tous les pays du monde. Les essais cliniques menés dans plusieurs pays n’ayant pas encore abouti, il est demandé à tous de rester vigilants. Cette sortie du ministre de la Communication intervient dans un contexte des plus alarmants. Sur le plan national, la situation n’est pas du tout bonne, le pays ayant dénombré au 1er novembre dernier, 22 103 cas confirmés de Covid-19. Même si le pourcentage de guérison est très satisfaisant, la prévention reste et demeure la meilleure arme du Cameroun face à ce virus. Elle est fortement encouragée par les pouvoirs publics dont l’obsession est de maitriser la maladie au Cameroun où le dispositif mis en place pour des tests rapides et massifs, de même que la prise en charge est à féliciter. Le Cameroun entend donc demeurer ce modèle qui fait des émules. Car en Europe et en Amérique, l’on assiste en effet au regain de contamination. En dépit de ses conséquences désastreuses sur l’économie notamment, de nombreux pays n’ont pas eu d’autre choix que de se confiner à nouveau, partiellement ou totalement. C’est ce scénario catastrophe que le gouvernement camerounais veut à tout prix éviter et chaque citoyen doit y apporter sa contribution au quotidien.

Claude Mpogué

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *