Victimes des inondations : le soutien de Paul Biya

Partagez l'infos...

Après Edéa et Douala lundi, les populations touchées par les récentes pluies diluviennes ont reçu hier le MINAT, Paul Atanga Nji, venu leur transmettre le message de réconfort du président de la République.

« Porteur du message du chef de l’Etat Paul Biya, je suis venu ici pour vous témoigner son soutien après les inondations causées par les pluies diluviennes qui sont tombées la semaine dernière ». Ainsi s’exprimait hier soir le ministre de l’Administration territoriale (MINAT), Paul Atanga Nji, à la Place des fêtes de Santchou où les populations étaient rassemblées pour l’accueillir. Le MINAT leur a dit que le président de la République, « père de la nation », dépêche toujours sur le terrain un membre du gouvernement à chaque fois que ses concitoyens sont frappés par une catastrophe naturelle. « Il m’a demandé de venir regarder, constater et dresser un bilan exact de la situation afin de lui rendre compte », a-t-il ajouté. Avant de préciser qu’il transmettra fidèlement les doléances des populations au chef de l’Etat qui n’oublie personne et qui est le juge de l’opportunité en ce qui concerne la suite à donner. Comme à Edéa et à Douala, le président de la République a envoyé aux personnes sinistrées à Santchou un don constitué de matériels de couchage et de denrées alimentaires. La nuit étant tombée, le MINAT a demandé au gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, au préfet du département de la Menoua, Mboke Ntua Godlive et au sous-préfet de l’arrondissement de Santchou, Mfopou Aliyou, de mettre en place un Comité qui va plancher sur le recensement de toutes les victimes afin que personne ne soit oublié. Le sous-préfet nous apprendra par la suite que la distribution des dons aura lieu vendredi prochain. 
Avant le MINAT, le maire de la commune de Santchou, François Ngoubene, a pris la parole pour exprimer la gratitude des populations au chef de l’Etat. Il a ensuite dressé un premier état des lieux, déclarant que les fortes pluies qui se sont abattues sur cette plaine le 21 août dernier ont détruit six maisons et inondé 185 ménages, obligeant ses occupants à passer la nuit à la belle étoile. Des champs de cultures ont été aussi inondés et des étangs piscicoles vidés de leur contenu. Bien plus, l’axe Santchou-Melong a subi un effondrement partiel de la chaussée, occasionnant des embouteillages et des risques d’accident. Raison pour laquelle à titre préventif, le gouverneur de la région de l’Ouest a interdit à la circulation des gros porteurs sur l’axe Bamougoum-Dschang-Santchou-Melong. Avant de se rendre à la Place des fêtes, Paul Atanga Nji est allé voir les plantations inondées et l’endroit où la chaussée s’est partiellement affaissée. Quant à l’honorable Brigitte Ema Bot, député à l’Assemblée nationale, elle a, la voix émue, fait savoir que c’est la première fois depuis plus de 40 ans qu’un ministre  se rend à Santchou dans le cadre d’une visite de travail. Raison laquelle elle a déclaré que les populations sont infiniment reconnaissantes au président de la République qui a dépêché le MINAT dans cette localité restée fidèle au RDPC et aux institutions républicaines. Paul Atanga Nji a d’ailleurs salué le comportement électoral de ces populations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *