CAMEROUN : BIR, LES SECRETS D’UNE RÉUSSITE PROGRAMMÉE CONTRE LE TERRORISME !

Partagez l'infos...

Alors que le Cameroun fait face à un autre front contre le terrorisme dans ses régions du NOSO , les portes paroles des chantres du chaos et des promoteurs de ces projets obscurantistes écument les médias pour tenter de dédouaner leurs protégés ou leur mentors en insinuant maladroitement que le gouvernement est le responsable de cette situation. l, objectif étant évidemment de faire basculer le pays dans une barbarie inqualifiable pour provoquer au nom du droit d,ingérence en de telles circonstances une intervention militaire étrangère . Ce scénario a un double objectif . Il permet aux impérialistes de se servir sans restriction en matière première d’un autre côté les promoteurs sont récompensés en étant propulsés au sommet de ce qui reste de l’État.

Lire aussi : Situation sanitaire et sécuritaire : accord parfait entre Yaoundé et Londres

NOSO : lutte indépendantiste ou Terroriste?

1999, répondant à une doléance formulée par son peuple , soumises à une nouvelle forme de criminalité rurale et transfrontalière (Coupeurs de routes, preneurs d’otages, voleurs de bétails, etc.), le Chef de l’Etat S.E Monsieur Paul BIYA, entame la mise sur pied d’un instrument qui sera une réponse appropriée et décisive à toute forme de menace visant à profaner le sanctuaire National. Cet outil, capable d’intervenir efficacement en tout point du territoire en moins de 24 heures, que ce soit sur terre, dans les airs ou en mer. Le BIR va naître et Au fil des années, ce fleuron de l’Armée Camerounaise va s’affirmer par ses résultats sur le terrain comme étant : Une force, la « force d’élite au service des populations et du développement du Cameroun. »

Mission : Protéger le territoire national et la sécurité des personnes, des biens et des intérêts vitaux de l’Etat aux côtés des autres forces de défense classiques.

Aujourd’hui le BIR se regroupe en grandes sous familles à savoir

– L’opération alpha

– Les BIR terrestres

– La force BIR COTE

– Les unités spécialisées

– Les unités de soutien

QUI N’EN VEUT PAS DU BIR ?

plusieurs pays africains ont été programmées par les prebendiers internationaux pour être déstabilisés et saucissaunés en deux ou en trois . La Libye , le Mali , la RCA , le Soudan , le Nigeria , le Cameroun , la RDC étaient visés par ce plan macabre . À date certains ont éclaté pour donner d,autres entités actuellement exploitées à l,abris des médias et de tout soupçon par ces pays qui hier brandissaient le droit d, ingérence pour cause humanitaire. Seulement le Cameroun a échappé jusqu,ici à ces chantres du chaos grâce à sa meilleure réforme de son système de défense mis en place par l,actuel président Camerounais . L,une des innovations est justement le BIR . Contrairement à ces pays qui ont vu leur territoire en partie contrôlé par les Terroristes et les milices armées qui n, avaient pas eu la présence d, esprit d,adapter leur defense à la mutation des menaces de type asymétrique , le Cameroun lui a été à l,abris jusqu,ici contre ceux ci . Conséquences des courses , les masques tombent et les conspirateurs se découvrent dans leur haine vis à vis de ce qui constitue leur obstacle majeur à la mise à exécution de leur plan

Esprit BIR EN FRANÇAIS

« Nous seront prêts à sacrifier nos vies

Nous nous battrons cœurs et âmes pour la Patrie

Sur la terre comme dans les airs

Et dans les eaux des mers On restera unis

Aucun chemin ne nous fera reculer

Aucun ravin ne nous fera rebrousser

Toujours plus haut-toujours plus fort–tous en avant,

Toujours plus haut – toujours plus fort on prend les devants « 

IN INGLISH

« We shall be ready to sacrifice our lives

We shall heartily battle for our fatherland

On the earth as in the air

And on sea waters

We shall remain united

No way shall make us backslide

No ravine shall make us turn back

Always higher – always stronger – together forward

Always higher – always stronger – let’s take the lead

En définitive , les pourfendeurs du BIR sont aussi ceux là qui menacent la paix et l sécurité du pays .

Simon METSENGUE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *