Agriculture de seconde génération : De beaux jours en perspective

Partagez l'infos...

Le constat a été fait au cours des travaux de la 25eme session ordinaire du conseil d’administration du Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole tenus récemment à Yaoundé.

Le Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole (Ceneema), entend monter en puissance dans les prochains mois. L’impulsion donnée par le tandem Abdou Namba et Andrée Caroline Mélanie Mebande Bate, respectivement président du conseil d’administration et directeur général du Ceneema, permettra au Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole de prendre un nouvel envol. Il sera concrètement question, d’autoriserle Ceneema à adhérer à la convention collective nationale de l’agriculture et des activités connexes, et en conformité avec les textes, repréciser les allocations, rémunération et autres avantages accordés au président du conseil d’administration, au directeur général, aux administrateurs et personnels du Ceneema. Également dans la ligne de mire, la situation du personnel au 31 décembre 2019, et l’approbation du plan de recrutement du personnel, pour l’exercice 2020. Ces résolutions qui résultent après des débats inscrits à l’ordre du jour, permettront à la Ceneema, de mieux apporter une contribution significative, dans la mise en œuvre de l’agriculture de seconde génération. Car en effet, l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire et la création d’emplois dans le domaine de l’agriculture, figurent parmi les objectifs chers au président de la République. Ces dernierss, dépendent en grande partie, de la mécanisation de l’agriculture. Et dans cette perspective, les regards sont braqués sur le Ceneema qui regorge d’ailleurs d’une bonne ressource humaine mais qui mérite aussi d’être mieux traitée, pour relever ces défis. À la fin des travaux de cette 25 eme session ordinaire qui s’est déroulée le 23 juillet dernier, le conseil a adressé ses vives félicitations et encouragements, à Mme le directeur général, pour la clarté et la pertinence des documents présentés.

Philippe Ganfeh

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *